vie saine - longévité
Activités physiques, Alimentation

Vie saine ? 5 moyens “simples” d’allonger votre vie

Avoir une vie saine, ça compte… la preuve par les chercheurs de Harvard !

En France, en 2015, l’espérance de vie à la naissance a diminué, aussi bien pour les femmes (avec -0.4 an) que pour les hommes (avec – 0.3 an). Si jusqu’alors, l’espérance de vie ne faisait que croître, la tendance s’est maintenant fortement ralentie, voir même inversée donc en 2015. L’espérance de vie à 60 ans diminue également. Ainsi, en 2015, à 60 ans, une femme peut espérer vivre encore en moyenne 27.3 ans et un homme 22.9 ans (contre 27.7 et 23.1 ans respectivement en 2014) (INSEE 2015).

Pourtant, les dépenses de santé n’ont jamais été aussi élevées. La consommation de soins et de biens médicaux atteignaient ainsi 190 milliards d’euros en 2014. Un Français dépense donc en moyenne 2897 euros par an pour sa santé (IRDES 2014 ; je n’ai pas trouvé de chiffres fiables plus récents, mais il serait étonnant que ces sommes aient diminué…).

 

Vie saine et longévité

Les chercheurs de l’Ecole de Santé Publique de Harvard ont étudié l’impact des habitudes de vie saine sur l’espérance de vie. Pour ce faire, ils ont utilisé les données obtenues lors de 2 grandes études connues sous le nom de la « Nurses’ Health Study » (étude de la santé des infirmières) et de la « Health Professionals Follow-up Study » (étude de suivi des professionnels de santé). Autrement dit, les chercheurs ont ainsi bénéficié des données portant sur un très grand nombre de personnes, suivies sur une longue période de temps. Ce sont ainsi plus de 120 000 participants qui ont été suivis pendant plus de 28 ans.

Les informations disponibles, recueillies par questionnaires, sont énormes et concernent aussi bien:

  • les habitudes alimentaires,
  • que l’activité physique,
  • le poids corporel,
  • le tabac,
  • ou les habitudes de consommation d’alcool…

 

Que signifie une vie saine exactement ?

Voici comment ces habitudes saines ont été définies et mesurées :

  • Une alimentation saine, calculée en faisant le rapport entre les « aliments sains » (légumes, fruits, oléagineux, céréales complètes, graisse saine, omégas 3) et les aliments plus délétères pour la santé (comme la viande rouge et les charcuteries, les boissons sucrées, les graisses trans ou le sel).
  • Une activité physique suffisante, correspondant à au moins 30 min d’activité modérée à intense par jour.
  • Un poids corporel adéquat, correspondant à un IMC (indice de masse corporelle, calculé à partir du poids et de la taille) compris entre 18.5 et 24.9.
  • La consommation ou non de tabac, une habitude saine étant bien sûr le fait de n’avoir jamais fumé.
  • La consommation modérée d’alcool, correspondant à 5 à 15 g par jour pour les femmes et 5 à 30 g par jour pour les hommes. Généralement, une boisson alcoolisée (quantité servie dans les bars) contient à peu près 14 g d’alcool pur.

Ce sont des études antérieures qui avaient montré leurs impacts sur le risque de la mort prématurée.

Les chercheurs ont également pris en compte l’âge, l’appartenance ethnique et la prise ou non de médicaments.

 

Une vie saine fait-elle donc une différence ?

Comme on pouvait s’y attendre, les habitudes saines font nettement une différence.

Selon cette étude, les personnes qui respectaient ces 5 critères ont eu une vie bien plus longues que celles qui n’en respectaient aucun. Et l’écart est très important : 14 ans pour les femmes et 12 ans pour les hommes (si ces habitudes avaient été prises avant 50 ans).

Les personnes qui n’avaient aucune de ces habitudes mouraient prématurément de cancer ou de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs ont également étudié l’espérance de vie en fonction du nombre d’habitudes saines. Et finalement, peu importe quelle habitude saine vous prenez, votre espérance de vie augmente de 2 ans pour chaque nouvelle habitude prise ! Et sans surprise, plus les participants avaient d’habitudes de vie saines, plus ils avaient une longue espérance de vie… Allez voir les courbes dans l’article, en page 7, elles valent le coup d’œil ! (accès gratuit).

Ce résultat est énorme !

Et il confirme nombre d’études antérieures. Ainsi, une publication de 2017 qui utilisait les données de la « Health and Retirement Study » (étude de la santé des retraités américains) montrait déjà que les personnes de 50 ans et plus dont le poids était normal, qui n’avaient jamais fumé et qui buvaient de l’alcool uniquement avec modération vivaient en moyenne 7 années de plus. Idem pour les résultats d’une méta-analyse (c’est-à-dire une étude qui analyse les données de plusieurs études ensemble) de 2012 qui portaient sur plus de 500 000 participants.

 

Alors, quel est le problème ?

Et bien, comme les auteurs de l’étude l’indiquent (pour les Américains, mais l’analyse peut tout à fait être transposée aux Français sur ce point !), nous dépensons des sommes astronomiques pour des médicaments ou d’autres traitements, plutôt que d’essayer de prévenir les pathologies. Et ça, c’est un énorme problème !

Alors, comment inciter les gens à adopter un mode de vie plus sain ? C’est probablement à toutes les échelles que cela doit se jouer : via les politiques de santé publique d’abord (on a bien rendu obligatoires les casques à vélo ou les ceintures de sécurité en voiture…) mais aussi par les choix que nous faisons personnellement, à notre échelle, pour nos vies et celles de nos enfants…

Bien sûr, l’industrie monte la garde. Si nous avions des directives ou même des lois nous aidant à adopter un mode de vie plus sain, les grandes entreprises agro-industrielles ne pourraient pas continuer à vendre autant de chips, de soda ou de fast food.

En attendant un tel avenir plus qu’hypothétique (malheureusement), prenons notre santé en main, renseignons nous, et devenons acteur de nos choix. C’est de notre santé, et de notre espérance de vie, dont il s’agit !

“Faire du changement une habitude, puis passer au changement suivant !” (S.R. Covey)

 

Merci d’être arrivé au bout de cet article qui je l’espère vous aura intéressé. Si je n’ai pas répondu à toutes vos questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire. J’y répondrai directement ou j’en ferai un prochain article !

Et n’hésitez pas à partager bien sûr !

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.